Parapharmacie Beaurepere

Pharmacie
Parapharmacie
Beaurepere

02 43 71 02 84 5 Rue Alfred Marchand, 72400 La Ferté-Bernard

Voyager avec un diabète de type 2

Le diabète impose certaines adaptations lorsque l’on envisage de partir en vacances et de voyager sur de longues distances. Avec un peu de préparation, voyager et être diabétique n’est plus un problème.

Préparation du voyage

Avec votre médecin :

  • Faites le point sur votre diabète (est-il équilibré ?).
  • Demandez lui une ordonnance, un certificat médical « d’autorisation à voyager » en anglais (pour éviter les ennuis liés aux transports de médicaments notamment de seringues).
  • Parlez-lui de votre projet, il vous conseillera sur les horaires d’injection selon le décalage horaire.
  • L’alimentation et l’activité physique n’est pas la même lorsque l’on part, il vous sensibilisera sur les risques d’hypoglycémies.
  •  Faites mettre à jour vos vaccinations.

Renseignez vous sur la destination :

  • Médicaments disponibles
  • Conditions sanitaires
  • Contact avec les associations et/ou un service de diabétologie

Documents et matériel à emporter :

  • Ordonnance
  • Certificat médical
  • Résumé de votre situation médicale
  • Carte de diabétique
  • Carte européenne d’assurance maladie (Europe)
  • Assurance rapatriement (renseignez vous bien si votre assurance prend en charge les maladies préexistantes ! Ne pas hésitez à demander des précisions sur votre contrat)

En matériel, prévoyez toujours le double de la quantité nécessaire !

Mettre votre matériel dans deux bagages séparés. Sauf en avion, transportez tout votre matériel en bagage cabine : l’insuline risque de se dégrader dans la soute par congélation et il y a un risque de vol ou de perte de vos bagages à l’aéroport.

Prévoir une trousse isotherme en cas de conditions extrêmes de transport.

Des déplacements sous le soleil ou dans le froid peuvent altérer l’insuline.

Adaptez votre traitement au décalage horaire. Au-delà d’un décalage de 3 heures, il faut adapter son traitement oral et d’insuline. L’objectif est de se caler sur les horaires de repas du pays de destination. Pour les traitements oraux, il vaut mieux espacer les prises que de les rapprocher.

 

Comment s’adapter en vacances ?

Alimentation

  • Se renseigner sur l’apport glucidique des aliments du lieu de destination.
  • Privilégier un apéritif non sucré, non alcoolisé (possible de prendre un verre si la glycémie n’est ni trop haute ni trop basse).

Activité physique

  • En cas d’exercice physique, redoublez de prudence ! En effet, les conditions sont différentes de celles de votre lieu de départ :température, fatigue, alimentation, etc…
  • Prévoir de bonnes chaussures qui ne blessent pas les pieds !

A la mer

  • Ne pas être en hypoglycémie lors de la baignade.
  • Eviter d’amener votre pompe à insuline à la plage (sable et vol).
  • Stylos d’insuline rapide pour faire un bolus toutes les 2 heures.
  • Ne pas marcher pieds nus sur la plage.

A la montagne

  • Prendre suffisamment de matériel, d’insuline et de nourriture (surtout en pleine montagne).
  • L’altitude peut perturber le fonctionnement de certains lecteurs de glycémie (se renseigner avant le départ).
  • Le froid peut modifier les besoins en insuline, le fonctionnement du lecteur et de la pompe.

Le diabète n’empêche pas de voyager mais demande : adaptation, anticipation, connaissance de soi et de son diabète. N’hésitez pas à en parler à votre médecin longtemps à l’avance. Bonnes vacances !